Pub

PARC NATIONAL TAI

L’histoire de la création du Parc National de Taï commence en 1926. Riezebos et al. (1994), in Adou et al. (2005), rappellent que l’administration coloniale créa le « Parc refuge de la région forestière du Moyen et du Bas Cavally » par l’arrêté 2508/AG/11/04/1926. Après plusieurs appellations successives, la réserve intégrale de faune et de flore de Taï devint, en 1972 le « Parc National de Taï » par décret n° 72-544 du 28 août 1972, avec une superficie de 350.000 hectares. En 1973, le Parc fut amputé d’une surface de 20.000 hectares au profit de la Réserve du N’zo par décret n° 73-132 du 21 mars 1973.En 1978, le grand intérêt écologique et biologique du Parc fut reconnu par la communauté internationale. Ainsi l’Unesco l’inclut dans le réseau des Réserves de la biosphère et l’inscrivit par la suite en 1981 sur la liste du patrimoine mondial. Le parc national de Taï est prolongé, au Nord par la Réserve de faune du N’zo. Cet ensemble constitue le plus grand bloc intact de forêt ombrophile primaire d’Afrique de l’Ouest.

Le Parc National de Taï tire son nom de la ville de Taï, qui se trouve entre sa limite ouest et le fleuve Cavally, faisant frontière entre la Côte d’Ivoire et le Libéria.Les locaux de la Villa Kaïdin, sis à la riviera golf, ont été le cadre de la projection de films sur le Parc national de Taï, le 25 juin dernier. Cette séance de projection qui a connu trois temps forts a enregistré la participation de nombreuses personnalités (représentants de ministères ; diplomates ; chefs d’entreprises ; représentants d’institutions ; etc.).

Outre les mots de bienvenue de Kaïdin le Houelleur, Directrice de la Villa kaïdin, les participants ont eu droit aux adresses de la chargée de programme GIZ/Profiab, du Directeur Général de l’office Ivoirien des parcs et Réserves et du Directeur exécutif de la Fondation pour les Parcs et Réserves.Ces trois intervenants ont situé, d’une part, le contexte de cette rencontre, qui avait pour objectif de porter, à un haut niveau, le message de la conservation des aires protégées en général et du Parc national de Taï (PNT) en particulier. D’autres parts, ces allocutions ont été mises à profit pour rappeler aux participants la place importante qu’occupent les aires protégées dans la stabilisation du climat, toute chose qui favorise de bons rendements agricoles et qui fait le bonheur du monde paysans et des agroindustriels, qui étaient par ailleurs fortement représentés. Ces allocutions ont été également le lieu de faire le bilan des acquis et de dresser les perspectives pour la gestion des aires protégées. Visiter et apprécier le site PARC NATIONAL TAI, appartenant à la catégorie Animaux
PARC NATIONAL TAI
www.parcnationaltai.com
1
0.0/5 pour 0 note
07-11-2014
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2013    Adaptation par Kits Graphiques     Generated in 0.091 Queries: 6    Jeux de chien - Annuaire gratuit